Blog

Les problèmes avec l’éducation du chien : pourquoi ne pas crier sur le chien ?

Les problèmes avec l’éducation du chien : pourquoi ne pas crier sur le chien ?

Chaque fois quand le chien bagarre, son propriétaire a l’envie de crier sur le chien pour montrer son mécontentement ainsi que pour se venger sur l’animal de compagnie. Si vous pensez que cette solution vous aidera résoudre le problème, vous vous trompez.


Le cri n’est jamais de bonne méthode dans la formation du chien car il ne lie pas de punition avec le passé. Il ne comprend pas que le propriétaire crie car il a trouvé une tache humide sur le sol. L’animal pouvait le comprendre seulement au moment d’uriner. Mais, le hurlement pendant pisser effrayera seulement le chien ce qui peut causer la peur dans l’avenir.


Votre cri ne changera pas de comportement de votre animal de compagnie car il a reçu l’information« tu ne peux pas pisser ici » mais il ne sait pas dans lequel lieu il a le droit de le faire. Le résultat est donc répressif et non éducatif. Cela ne permet pas de résoudre le problème. Ce pourquoi vous êtes obligés de déplacer rapidement l’animal ou apporter une cuvette pour que le chien puisse uriner et après le récompenser avec la joie. Grâce à cela, vous ne consacrew pas d’attention sur la faute mais vous présentez le bon comportement pour montrer votre satisfaction à la fin.


Prenant en considération la valeur éducative, vous pouvez également nettoyer discrètement le flaqué et garder l’animal pour qu’il pissera dans une cuvette la prochaine fois. Beaucoup de problèmes liés à la formation résulte de l’incompréhension de ce mécanisme. L’hurlement preuve votre l’impuissance. N’oubliez pas que le propriétaire doit être le meneur et l’autorité à son chien.


Quand vous communiquez quelque chose à votre animal de compagnie, il est recommandé d’utiliser deux types de voix:


· Normale et calme – elle est agréable et doux pour le chien. Le propriétaire l’use quand il veut parler avec lui ou le vanter. Cette voix constitue une garantie de sécurité et soutient le lien affectif. Pour l’animal, cela exprime la satisfaction et la fierté del’homme.


· Catégorique et commandante – elle indique le message ou la commande. Le chien doit bien comprendre le propriétaire pour ne pas tremper d’éloge avec une chose à faire. Il ne peut pas douter ce qu’il doit effectuer.


Il est essentiel que la voix commandant ne prend pas de forme du cri. Crier devrait être une méthode d’arrêter le chien pour le protéger contre le danger. Voici un exemple: Quand vous vous promenez avec le chien et vous souhaitez qu’il s’arrête, vous donnez calmement l’ordre. Cependant, si vous traversez la route et voyez une voiture passant à grand vitesse, vous pouvez crier pour qu’il puisse s’arrêter. Dans cette situation, votre animal de compagnie va l’interpréter comme l’avertissement «Attention, danger!». Grâce à cela, il réagira correctement. Il suffit seulement changer le ton pour qu’il ait un message différent. Un chien habitué à crier tous les jours ne peut pas le bien comprendre. Alors, on vous invite à parler à votre animal de compagnie le plus calmement possible. Le chien a une excellente ouïe.

Rédigé le  23 mai 2018 8:18 dans Vie avec chienComportementScientifiquement  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Quel chien est le plus intelligent ?

Quel chien est le plus intelligent ?

L'intelligence du chien signifie, entre autres, la capacité d'apprendre rapidement, de résoudre des problèmes et de « penser ». Cependant, les propriétaires de chiens, les entraîneurs et même les scientifiques rencontre un grand problème comment définir l'intelligence ou, si vous préférez, la sagesse de nos animaux de compagnie. Le problème fondamental en la matière est de confondre l'intelligence avec les capacités génétiques de la race ainsi qu’avec l'apprentissage de l'obéissance.

Ci-dessous, nous présentons 10 races de chiens les plus intelligentes :


1. Border collie

Un chien exceptionnel, considéré comme le plus intelligent du monde. Très intelligent, il s’apprend rapidement et est extrêmement obéissant. Vulnérable à l'entraînement, il adore courir et accomplir les tâches qui lui sont confiées par le guide. Un excellent compagnon pour les enfants, extrêmement mobile avec un tempérament doux. Il effectue parfaitement des exercices d’équilibre ce qui lui permet de pratiquer les sports kynologiques - par exemple l'agilité, le flyball ou le canicross. Le propriétaire d'un border collie devrait être une personne active mais avec un tempérament calme. C’est très important de vivre avec le border collie en harmonie. Sinon, le chien peut facilement devenir incontrôlable.


2. Caniche


Un chien gai, vif, curieux, il adore les gens et jeux. Cet animal de compagnie est obéissant mais parfois malveillant. Un chien qui a besoin d'être soigné. Cette race a été utilisé pour la chasse, principalement pour la sauvagine. Certains chiens sont bien adaptés pour travailler avec des personnes malades et handicapées. Ce fait leur permet d'être considéré comme une race non seulement représentative mais aussi utile dans le traitement des patients.

3. Berger allemand


C’est l'une des races les plus populaires dans le monde. En Grande-Bretagne, le chien se place sur 5ème place sur la liste de popularité. Il est utilisé pour de nombreuses activités comme: suivre, chercher des bombes ou des drogues, aider les aveugles. Il est un grand gardien. L’animal de compagnie attentionné et sensible, peut être aussi agressif et dangereux.


4. Golden Retriever

Les chiens de cette race se caractérisent par l'intelligence, l'obéissance ainsi que par la nature douce. Les golden retrievers sont vigoureux, solides et actifs. Ils s'attachent rapidement au propriétaire. Amicaux et sociaux, ils ont besoin d'un contact étroit avec les membres de la famille, ils tolèrent bien les autres animaux de la maison. En raison de leur nature punitive et douce, ils fonctionnent bien comme compagnons des personnes âgées et des enfants.

5. Doberman

Comme le rottweiler, bien traité, il n’est pas agressif. Le chien joyeux, confiant et obéissant, travaille très souvent comme le policier. Doberman est un bon gardien. L’animal équilibré et fort, peut rester calme. Ce chien est fortement attaché à son maître et aux membres de sa famille. Ses contacts avec les enfants devraient être supervisés par des adultes. Il exige un contact étroit avec les gens et une formation à l'obéissance générale. Plein de tempérament et d'énergie, cet animal de compagnie nécessite une grande portion quotidienne de mouvement.

6. Shetland


C'est un chien qui travaille en tuant et en gardant des troupeaux. Élevé aussi comme un chien de compagnie, il fonctionne bien comme un chien de garde. Cet animal est parfait pour la formation et les sports canins. Il est joyeux, vif, énergique et adore jouer. Il est méfiant envers les étrangers mais dévoué au propriétaire. Il s’apprend rapidement et volontiers. Le shetland aime les enfants. Extrêmement intelligent, attachant, joyeux, avec un tempérament assez considérable. Cette race est particulièrement sociale.

7. Labrador


Le Labrador en raison de sa disposition calme et douce est parfait pour un dogo-thérapeute. Très souvent il «travail» comme le chien-guide. Cet animal est atténué, l'ami parfait de la famille.


8. Papillon


Les chiens de cette race sont gais, pleins de tempérament, ils n'aboient pas. Ils sont intelligents, amicaux et confiants. Ce chien est très attaché au propriétaire. Il est retenu avec des étrangers et parfois méfiant mais une bonne socialisation peut exclure un tel comportement. Le représentant de cette race peut agir comme un gardien. En plus, il tolère bien les conditions urbaines. Son atout est la capacité de chasser les rats.


9. Rottweiler


Par sa` nature un chien défensif et agressif envers les intrus. La confiance en soi, la persistance, l'indépendance et la tendance à dominer (ceci est particulièrement évident chez les mâles) constituent le caractère principal de cette race. Néanmoins, il est aussi l'un des chiens les plus intelligents. Selon le schéma, c'est un chien avec une psyché équilibrée qui nécessite une approche appropriée et cohérente. Bien géré peut être extrêmement discipliné et obéissant. Un gardien idéal, il défend sa maison et traite avec prudence des étrangers. Quand il frappe de mauvaises mains, il peut devenir un chien extrêmement dangereux.


10. Bouvier australien


Le bouvier australien est un chien fort et agile, de stature robuste. Ses atouts incontestables sont: l’endurance et la polyvalence au travail. Le chien de berger, extrêmement calme et équilibré, d’une grande intelligence. Il se caractérise par un bon sens de l'odorat et de l'ouïe. Son sens du devoir unique fait de lui l'un des chiens de garde les plus fréquemment recommandés. Il est également connu par sa capacité de prendre des décisions de manière indépendante.

Rédigé le  14 mai 2018 13:47 dans Vie avec chienRacesScientifiquement  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Le diabète chez un chien : régime. Comment nourrir et quoi éliminer dans un régime diabétique

Le diabète chez un chien : régime. Comment nourrir et quoi éliminer dans un régime diabétique

Dans le monde moderne, l'importance de la stérilisation ou de la castration a augmenté en comparaison des années 80. ou 90. du XXème siècle. L’alimentation industriel est devenue aussi plus populaire et a facilité la préparation de nourriture. Grâce à cela, les propriétaires puissent prendre soin d'une bonne nutrition sans dépenser trop de temps ou de ressources.

Malheureusement, cela a également impliqué un certain nombre de phénomènes défavorables comme par exemple l'obésité ou le surpoids.


On observe le nombre plus élevé de nombreuses maladies associées à un poids corporel inadéquat ainsi qu’à une faible mobilité de nos animaux de compagnie.
La plus fréquente diagnose est le diabète.


Le diabète (latin: diabetes melitus) est une maladie métabolique fréquente caractérisée par une hyperglycémie ou une glycémie élevée qui résulte d'une déficat absolu ou relatif d’insuline.

On distingue trois types du diabète :

1. Le diabète insulino-dépendant (type I) caractérisé par l'absence d'élévation des taux d'insuline due à l'augmentation du taux de glucose après un repas qui correspond au diabète juvénile chez l'homme.
2. Le diabète sucré non insulinodépendant (type II) auquel les taux d'insuline sont normaux mais les interactions entre les récepteurs cellulaires et cette hormone sont perturbées, le plus souvent en raison de l'obésité.
3. Le diabète de type III ou le prédiabète ou « diabète potentiel » est déterminé dans le cas de taux d'insuline normaux ou élevés, le seuil rénal n'étant pas dépassé et une réaction anormale au test de tolérance au glucose.


Quels animaux sont les plus à risque de développer le diabète ?


Le diabète affecte le plus souvent les animaux d'âge moyen et avancé, les premiers symptômes se manifestant entre 7 et 9 ans.

Il est plus fréquent chez les chiennes, les animaux obèses et les chats stérilisés, bien que cela puisse arriver chez tous les animaux, peu importe leur sexe ou leur condition physiologique.

Parmi les chiens, les plus communs sont : schnauzers miniatures, caniches, bergers polonais de plaine, samoyèdes, chiens du groupe terrier.


Le régime alimentaire dans le diabète sucré non insulino-dépendant

Nous avons déjà mentionné le diabète non insulino-dépendant, c'est-à-dire le diabète de type II, dans lequel les troubles affectent l'interaction du glucose, des récepteurs cellulaires et le niveau d'insuline est souvent correct.

Le moyen le plus simple et le plus efficace de traiter de tels animaux sera une alimentation visant à maintenir un poids corporel optimal.


En théorie, le régime alimentaire de chaque patient devrait contenir tous les éléments nutritifs nécessaires. En plus, chaque repas devrait avoir une composition similaire.


Manger régulièrement est également très importante. Tous les repas doivent être servi à la même période.


Il est inacceptable que l'animal reçoive une injection d'insuline et ne prenne pas de nourriture, car cela peut entraîner des complications très graves, y compris une hypoglycémie grave menaçant le pronostic vital. Nous devons donc vérifier soigneusement si l'animal a pris la nourriture du bol, et pas seulement limiter sa coulée successive.


Le moyen le plus simple de nourrir les diabétiques est donc un régime commercial approprié, prêt à servir, l’aliment humide à faible teneur en hydrates de carbone ou celui sèche, également à teneur réduite.


Cependant, les aliments semi-humides ou semi-secs sont contre-indiqués en raison de la teneur en disaccharides et en propylène glycol. Ces ingrédients rendent extrêmement difficile le maintien d'un taux de sucre dans le sang stable.


Dans la nutrition des animaux souffrant de diabète, nous devrions généralement choisir des ingrédients à IG bas. La hauteur de l'IG dépend de nombreux facteurs, tels que la quantité et le type de glucides consommés ou la méthode utilisée pour traiter la nourriture et le degré de sa fragmentation. Vous pouvez trouver une liste contenant des produits avec leur IG à l’Internet.

L'indice glycémique est associé à une charge glycémique (LH) c’est-à-dire la valeur numérique qui prend en compte la quantité et la qualité des sucres dans l'alimentation. En général, plus la charge glycémique est élevée, plus l'augmentation du glucose après un repas est élevée.

Donc, comme nous pouvons le voir dans le cas du diabète, peut-être le rôle le plus important est attribué aux glucides dans l'alimentation.


Pour nourrir les animaux diabétiques, nous pouvons utiliser :
• la viande de volaille bouillie (dinde, poulet) à raison d'un tiers de la dose,
• le riz bouilli à raison de 1/3,
• les légumes bouillis dans la même proportion.


Cependant, nous devrions choisir le riz brun ou sauvage en évitant ce blanc en raison de l'indice glycémique élevé (IG à 60-70).
N’oublions pas que le blé, le maïs ou moins de sorgho disponible semble être une meilleure source de glucides.

Nous pouvons également servir des pommes de terre ou des gruau chauds et cuits.

Rédigé le  4 mai 2018 11:11 dans SantéVie avec chienAlimentation  -  Lien permanent
0 Commentaires  

L’agression chez le chien : quoi faire quand le chien est agressif ?

L’agression chez le chien : quoi faire quand le chien est agressif ?

L’agression chez le chien est l’un de problèmes les plus fréquents rencontrés par les propriétaires de ces animaux.

Qu’est-ce que c’est l’agression?


Il y a quelques types de l’agression. Chaque de lui a une autre nature. Lorsque nous comprenons la cause du comportement agressif, nous pouvons y remédier.


L’agression envers soi-même

Elle se produit souvent chez les chiens nerveux, par exemple après un séjour dans un refuge animalier ou des expériences graves. Nous l'observons souvent chez : les animaux qui ont été battus ou celui qui ont été dans l’abri ainsi que chez les chiens gardés sur des chaînes.

Habituellement, son symptôme constitue l’auto-infligé. Les chiens mordent leur fourrure des espaces interdigitaux. Ils peuvent aussi mordre leur queue, souvent au sang.

Avec ce genre d'agression, vous devez d'abord exclure les maladies telles que les DCP, les changements hormonaux, les problèmes dermatologiques ou les allergies.


L’agression envers d’autres chiens

L'agression du chien envers les autres chiens est l'une des formes d'agression les plus courantes, elle peut se manifester, par exemple lors de promenades.

Les chiens adoptés, élevés dans des communautés telles qu'un refuge peuvent être agressifs envers les autres chiens. C'est une réaction défensive.

Dans ce cas, la seule méthode consiste à rendre visite à un comportementaliste et à entraîner le chien.

Les chiens agressifs envers les autres chiens doivent être menés en laisse et dans un museau.

Ce type d'agression est souvent associé aux hormones. Les chiens se battent souvent entre eux pour le bien d'une chienne.

Dans ce cas, la castration est recommandée.


L'agression du chien envers les autres animaux : une relation mythique entre le chien et le chat


La vérité est que certains chiens réagissent agressivement aux animaux d'une autre espèce.

Chez certains quadrupèdes, l'instinct joue un rôle primordial, par exemple les chiens de chasse.

Si vous êtes le propriétaire d'un pointeur ou d'un chasseur, ne soyez pas surpris quand il va essayer de traquer un chat, une souris, un martien ou un pigeon.

Bien sûr, vous pouvez essayer d'habituer votre chien à la présence de chats à la maison ou dans la cour, mais cela prendra généralement beaucoup de temps.

Vous rêvez d'avoir un chat et un chien en même temps - il est préférable d'habituer le chien à la présence d'autres animaux du chiot.


L'agression du chien envers les membres du ménage


L'agression du chien envers les membres de sa famille est l'un des types d'agression les plus courants qui pousse les chiens à se réfugier dans des abris ...

Habituellement, l'agression de l'animal retrouve sa source dans les erreurs éducatives des gens.

Le cas suivant est le manque total de contrôle sur le chien. Ce sont des animaux où la hiérarchie est très importante.

Un autre aspect est l'agression envers un homme ou des enfants.

N’oublions pas les chiens sont les créatures vivantes qui pensent. Alors, si quelqu'un dans le passé a fait du mal au chien, ne comptez pas sur un accueil chaleureux et une grande amitié - la confiance de l’animal se reconstruit très longtemps.

Quant aux enfants - un chien dont l'enfant tirera derrière les oreilles, la queue, ou tirer sur le manteau, se défendra.


L’agression territoriale chez un chien


Cela arrive chez les chiens qui ont un fort instinct territorial. Dans leur psyché, la zone dans laquelle ils vivent n'appartient qu'à eux et pas à leur troupeau. Quiconque franchit le seuil de leur maison sera traité comme un ennemi mortel.

Dans ce cas, une formation correctement mise en œuvre (de préférence par un professionnel) devrait réduire ce comportement de votre animal de compagnie.


Pourquoi le chien est agressif?


Voici les causes les plus fréquentes d'agression chez un chien: la peur; la jalousie; la volonté de dominer; le manque de socialisation à un jeune âge - "chiens sauvages"; les expériences précédentes, par exemple chez des chiens qui ont été battus, chez ceux qui étaient dans un abri; le comportement sexuel; les hormones; l’agression transférée, par exemple, au propriétaire qui veut séparer les chiens de combat; le sens du prédateur, par exemple les chats qui chassent les chats; les prédispositions raciales soi-disant races de chiens agressifs; les mâles sexuels non castrés; les chiennes allaitantes qui défendent leur litière; la douleur - par exemple les chiens après un accident ou une maladie; les symptômes nerveux de certaines maladies, par exemple la rage.


Comment lutter contre l’agression?

  1. Fixez le problème – vérifiez l’origine de ce comportement.
  2. Soyez patients – parfois les animaux adoptés ont besoin d’avoir plus de temps pour faire confiance.
  3. Faites obstacle à l’ennui – chaque jour, consacrez à votre chien 30 minutes au minimum pour jouer avec lui.
  4. Enseignez l’obéissance – apprenez le chien répondre à vos commandes.
  5. Élevez, ne choyez pas - dès le début, faites attention à assurer une éducation appropriée.

Qu’est-ce que faire quand le chien est agressif?

  1. L’agression envers soi-même - consultez le vétérinaire.
  2. L’agression envers d’autres chiens – consultez le behavioriste et apprenez le chien les commandes.
  3. L’agression envers les membres du ménage – vous ne pouvez pas crier ou le battre, apprenez votre animal de compagnie les commandes.
Si le problème ne disparaît pas - parlez avec votre vétérinaire ou comportementaliste. Ils vous aideront à résoudre ce problème.
Rédigé le  27 avril 2018 8:09 dans Vie avec chienComportementSanté  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Intoxication alimentaire chez les chiens : Quels sont les symptômes de l'intoxication alimentaire?

Intoxication alimentaire chez les chiens : Quels sont les symptômes de l'intoxication alimentaire?

Contrairement à l’aliment commerciale testée et correctement équilibrée pour chiens, la nourriture humaine peut causer l’intoxication alimentaire qui se termine souvent tragiquement. Quels sont les symptômes de la toxi-infection alimentaire. Laquelle nourriture est la plus nocive pour le chien ?


Voici une courte liste de produits les plus menaçants pour la santé d'un chien : le chocolat, l’oignon, l’ail, l’avocat, le café, le thé, les raisins, les raisins secs, les noix de macadamia, le gâteau de levure crue, le sel, l’alcool, le xylitol (édulcorant), les épices épicées (le poivron, le piment)


Pourquoi l'oignon est-il nocif pour le chien?


L'oignon est l'un des principaux ingrédients de la cuisine, cependant, à la fois cru et frit / bouilli, il est toxique pour les chiens.

Il contient des composés chimiques toxiques pour les globules rouges entraînant leur dégradation. En conséquence, on observe le développement de l'anémie dite hémolytique.

Quels sont les symptô
mes ?

L’urine de couleur rose liée à la dégradation des érythrocytes, les vomissements, la diarrhée, l’apathie, le manque d'appétit, la fièvre, le jaunissement ou la pâleur des muqueuses, l’odeur d'oignon désagréable de la bouche.

Les symptômes de l’intoxication alimentaire peuvent se produire quand l’animal de compagnie mangera une quantité correspondant à environ 0,5% du poids de l'animal (statistiquement assez un ou deux gros oignons pour provoquer des réactions indésirables).


Pourquoi l’ail est nocif pour le chien?


La consommation de l'ail chez les chiens est controversée car ce légume n'est pas si toxique que les oignons. Malheureusement, après avoir dépassé une certaine quantité (plus de 0,5% du poids corporel de l'animal), il provoque de forts symptômes d'intoxication.

Les symptômes de la toxi-infection alimentaire causée par l'ail: les nausées, les vomissements, la diarrhée, le choc chez les chiens allergiques, l’anémie hémolytique, le traumatisme du foie ou des reins.

Il est important de mentionner que l'ail se caractérise par une activité antibactérienne. Il est utilisé dans de nombreux produits vétérinaires et aliments pour chiens.


Pourquoi l'avocat peut causer l'intoxication alimentaire chez un chien ?

L'avocat est un fruit contenant une toxine fongicide. Même un morceau d'avocat peut entraîner des symptômes d'intoxication.

Voici les symptômes: les vomissements, la diarrhée, le ballonnement des téguments abdominaux, l’insuffisance respiratoire, l’échec circulatoire.

Les symptômes ci-dessus sont liés à la difficulté d'éliminer l'eau du corps entraînant l’œdème pulmonaire.

Le fruit peut également développer une ascite car le fluide accumulé autour du cœur entrave son travail conduisant à une insuffisance circulatoire.

L'avocat conduit à la mort rapide d'un animal, donc gardez ces fruits loin de vos gourmets.

Pourquoi un chien ne peut-il pas manger des noix de macadamia ?


Les noix de macadamia sont très toxiques pour les animaux, les symptômes apparaissent dans les 12 heures après la consommation.

Le plus souvent, il s'agit de symptômes nerveux qui entraînent la mort d'un animal. Vous pouvez observer: la dépression, la rigidité musculaire, les convulsions, les vomissements, la fièvre, les battements de cœur renforcés (lancinants)
.


Comment le sel menace le chien ?

Le chien nécessite de 17 mg / kg du sodium et de 11 mg / kg du potassium respectivement (chez les chiots, ce besoin est plus grand). Cela correspond à 1/3 cuillère à café.

Une telle quantité d'éléments (sel) est dans la composition des aliments commerciaux préparés pour les animaux et couvre le besoin quotidien totale pour ces éléments.

En servant la nourriture humaine à votre chien, vous fournissez certainement trop de sel. Il n'est donc pas nécessaire d’ajouter le sel à l’aliment pour les animaux.

Les symptômes indiquant l’intoxication alimentaire provoqué par le sel: le soif accrue, l’augmentation de la miction, la salivation, les symptômes nerveux tels que convulsions, tremblements musculaires, matité, mouvements sans but, anxiété, la diarrhée, l’inflammation du tube digestif, le traumatisme du foie ou des reins, les lésions cérébrales qui conduisent à l'effondrement.


Pourquoi le xylitol est toxique pour le chien?


Le xylitol est toxique pour votre animal de compagnie car il cause le traumatisme du foie. En plus, après sa consommation d’énormes quantités d'insuline sont libérées dans le corps du chien en entraînant une hypoglycémie et un collapsus. Très rapidement, cela peut provoquer la mort de l'animal. Voici quelques articles contenant cette substance: le chewing-gum, les bonbons, les produits pour diabétiques.


Pourquoi la levure est-elle nocive pour le chien ?


La pâte de levure crue conduit rarement à la mort d'un animal. Cependant, ce produit provoque des troubles gastro-intestinaux.

La production excessive de dioxyde de carbone est la cause de l'élargissement de l'estomac (ses ballonnements), le ballonnement des intestins, la respiration difficile - par la pression de l'estomac élargi sur le diaphragme.

En autre, la présence de fermentation alcoolique peut causer des symptômes caractéristiques pour l’intoxication alcoolique.


Pourquoi les raisins ainsi que les raisins secs sont interdits au chien?


La consommation de raisins conduit au développement de l'insuffisance rénale aiguë avec l'anurie.

Les symptômes se développent dans quelques heures après avoir mangé des raisins. Vous observez: les vomissements, la diarrhée, le manque d'appétit, la soif accrue, la douleur abdominale, la réduction de miction et de production d’urine.

Malheureusement, l'état de l'insuffisance rénale se développant dans les 48 heures est une condition critique qui mène souvent à la mort.

Rédigé le  24 avril 2018 10:26 dans SantéVie avec chienAlimentation  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Les jeux avec les chiens : Comment jouer avec le chien à la maison et en dehors ?

Les jeux avec les chiens : Comment jouer avec le chien à la maison et en dehors ?

Lors les jeux, les animaux exercèrent leur comportement qui eux aidera persister dans l’avenir. En un seul mot, ils entrainent le comportement adaptatif. Depuis les premières semaines, de petits bêtes observent leur mère et essaient de l’imiter. Au début, grâce à l’observation de parents et d’autres membres de famille, ils forment les activités et comportements observés pendant le jeu. Les animaux jouent différemment - ce sont généralement des jeux locomoteurs.


Vous pourriez le remarquer chez vos chiens : ils courent, poursuivent les uns avec les autres, poussent, manipulent un objet…

Cette activité a toujours une signification plus profonde car les comportements présentés dans l'état d'équilibre émotionnel de l'animal constituent une grande occasion d'acquérir et d'améliorer les compétences acquises pendant le jeu.

En outre, le divertissement est aussi une bonne forme de façonner les compétences sociales des animaux.

Intuitivement, vous le sentez et c'est pourquoi vous voulez que votre chien ait ses amis canins et soit capable de se rencontrer et de jouer avec eux de temps en temps.

Sachez également que pendant le jeu, les chiens présentent souvent des comportements liés à la chasse, tout en lançant toute la séquence des comportements de chasse naturels.

Ce sont des activités telles que : suivre, regarder, voler, chasser, mordre, déchirer, manger…


Vous avez probablement vu comment votre chien adoré se précipite et arrache avec folie les jouets que vous venez d'acheter pour lui. Il est bien de souligner que les animaux vivant dans le troupeau, passent beaucoup de temps en jouant ensemble. De même, les animaux de compagnie qui vivent avec nous dans les maisons devraient jouer avec nous autant que possible.

N’oubliez pas que le divertissement est une forme de soulagement de la tension, un moyen d'apprendre des compétences sociales non seulement parmi la même espèce mais aussi entre les autres espèces.


Quels sont les atouts de jouer avec le chien?


Le jeu commun:

  • crée une relation positive entre le chien et le propriétaire,
  • renforce le lien entre un animal et un être humain,
  • construit et renforce notre autorité dans les yeux d'un chien,
  • stimule et développe ainsi l'esprit du chien,
  • permet de décharger l'énergie excédentaire stockée chez le chien,
  • diversifie le temps passé par le chien et son soignant,
  • est un excellent moyen d'apprendre de nouvelles compétences,
  • enseigne l'auto-contrôle des émotions du chien,
  • satisfait les instincts de chien,
  • permet de soulager la tension et la frustration chez un chien.

Les jeux avec le chien à la maison


C’est bien user des jouets éducatifs lors la récréation avec votre animal de compagnie. Ce sont des jouets spécialement conçus pour forcer un chien à l'effort, par exemple :

• de divers types de balles dans lesquelles vous mettez de la nourriture pour votre chien ; l’animal de compagnie, pour les sortir de la balle, doit simplement manipuler l'objet ;
• les jeux mentaux pour le chien, par exemple de différents types de contenants fermés dans lesquels vous mettez des friandises ; le chien doit apprendre à les ouvrir pour entrer à l'intérieur ; ces fermetures sont très différentes : des volets, boulons, portes ou couvercles.


Les activités développant l’olfaction – vous pouvez stimuler l’odorat chez votre animal de compagnie par:

• cacher des délicatesses à la maison - si vous n'avez pas de jouets, vous pouvez simplement utiliser votre appartement pour l’amusement commun ; cachez d'abord les délices dans les différents coins et endroits de votre maison, puis appelez le chien et apprenez-lui à rechercher les ravissements précédemment enfouis dans la commande «cherchez»;
• utiliser un tapis olfactif pour les chiens fait à la main ou acheté (un tapis qui imite l'herbe dans laquelle les délicatesses sont cachées) Le chien doit d'abord le sentir et ensuite l'extraire du jouet.


L’apprentissage des commandes – en passant le temps ensemble, vous pouvez simplement pratiquer l'apprentissage des commandes ou apprendre des tours de chien avec votre chien. Pour cela, il sera très utile de trouver la bonne littérature ou les vidéos pédagogiques.


Les jeux avec le chien en plein air


À l’extérieur, vous pouvez profiter entre autres de propositions suivantes:

· de différentes activités physiques comme: canicross, bikejoring, dogtrekking, dogfrisbee, mantrailing, mantracking

· l’annuel

· le jeux olfactif impliquant le chien à la recherche d'aliments cachés sur le terrain

· rapparier – il est bien de rappeler au chien des exercices consistant à venir absolument à notre appel.

· jeux à tirer des objets – pour cela, choisissez des jouets agréables à saisir par un chien. N’oubliez pas que tous les chiens n’aiment pas de choses dures. C’est pourquoi, il est préférable d’avoir plusieurs objets pour les tester lors le repos commun.


La récréation avec le chien constitue un aspect essentiel de votre relation. Avant commencer à jouer, fixez comment cela doit fonctionner. N’oubliez pas que les comportements incontrôlés, tant qu'ils peuvent être supportables avec un petit chiot, peuvent devenir très lourds et même dangereux pour vous et vos proches quand l’animal de compagnie sera plus grand.

Rédigé le  20 avril 2018 7:15 dans ComportementVie avec chienSanté  -  Lien permanent
0 Commentaires