Comportement

Les problèmes avec l’éducation du chien : pourquoi ne pas crier sur le chien ?

Les problèmes avec l’éducation du chien : pourquoi ne pas crier sur le chien ?

Chaque fois quand le chien bagarre, son propriétaire a l’envie de crier sur le chien pour montrer son mécontentement ainsi que pour se venger sur l’animal de compagnie. Si vous pensez que cette solution vous aidera résoudre le problème, vous vous trompez.


Le cri n’est jamais de bonne méthode dans la formation du chien car il ne lie pas de punition avec le passé. Il ne comprend pas que le propriétaire crie car il a trouvé une tache humide sur le sol. L’animal pouvait le comprendre seulement au moment d’uriner. Mais, le hurlement pendant pisser effrayera seulement le chien ce qui peut causer la peur dans l’avenir.


Votre cri ne changera pas de comportement de votre animal de compagnie car il a reçu l’information« tu ne peux pas pisser ici » mais il ne sait pas dans lequel lieu il a le droit de le faire. Le résultat est donc répressif et non éducatif. Cela ne permet pas de résoudre le problème. Ce pourquoi vous êtes obligés de déplacer rapidement l’animal ou apporter une cuvette pour que le chien puisse uriner et après le récompenser avec la joie. Grâce à cela, vous ne consacrew pas d’attention sur la faute mais vous présentez le bon comportement pour montrer votre satisfaction à la fin.


Prenant en considération la valeur éducative, vous pouvez également nettoyer discrètement le flaqué et garder l’animal pour qu’il pissera dans une cuvette la prochaine fois. Beaucoup de problèmes liés à la formation résulte de l’incompréhension de ce mécanisme. L’hurlement preuve votre l’impuissance. N’oubliez pas que le propriétaire doit être le meneur et l’autorité à son chien.


Quand vous communiquez quelque chose à votre animal de compagnie, il est recommandé d’utiliser deux types de voix:


· Normale et calme – elle est agréable et doux pour le chien. Le propriétaire l’use quand il veut parler avec lui ou le vanter. Cette voix constitue une garantie de sécurité et soutient le lien affectif. Pour l’animal, cela exprime la satisfaction et la fierté del’homme.


· Catégorique et commandante – elle indique le message ou la commande. Le chien doit bien comprendre le propriétaire pour ne pas tremper d’éloge avec une chose à faire. Il ne peut pas douter ce qu’il doit effectuer.


Il est essentiel que la voix commandant ne prend pas de forme du cri. Crier devrait être une méthode d’arrêter le chien pour le protéger contre le danger. Voici un exemple: Quand vous vous promenez avec le chien et vous souhaitez qu’il s’arrête, vous donnez calmement l’ordre. Cependant, si vous traversez la route et voyez une voiture passant à grand vitesse, vous pouvez crier pour qu’il puisse s’arrêter. Dans cette situation, votre animal de compagnie va l’interpréter comme l’avertissement «Attention, danger!». Grâce à cela, il réagira correctement. Il suffit seulement changer le ton pour qu’il ait un message différent. Un chien habitué à crier tous les jours ne peut pas le bien comprendre. Alors, on vous invite à parler à votre animal de compagnie le plus calmement possible. Le chien a une excellente ouïe.

Rédigé le  23 mai 2018 8:18 dans Vie avec chienComportementScientifiquement  -  Lien permanent
0 Commentaires  

L’agression chez le chien : quoi faire quand le chien est agressif ?

L’agression chez le chien : quoi faire quand le chien est agressif ?

L’agression chez le chien est l’un de problèmes les plus fréquents rencontrés par les propriétaires de ces animaux.

Qu’est-ce que c’est l’agression?


Il y a quelques types de l’agression. Chaque de lui a une autre nature. Lorsque nous comprenons la cause du comportement agressif, nous pouvons y remédier.


L’agression envers soi-même

Elle se produit souvent chez les chiens nerveux, par exemple après un séjour dans un refuge animalier ou des expériences graves. Nous l'observons souvent chez : les animaux qui ont été battus ou celui qui ont été dans l’abri ainsi que chez les chiens gardés sur des chaînes.

Habituellement, son symptôme constitue l’auto-infligé. Les chiens mordent leur fourrure des espaces interdigitaux. Ils peuvent aussi mordre leur queue, souvent au sang.

Avec ce genre d'agression, vous devez d'abord exclure les maladies telles que les DCP, les changements hormonaux, les problèmes dermatologiques ou les allergies.


L’agression envers d’autres chiens

L'agression du chien envers les autres chiens est l'une des formes d'agression les plus courantes, elle peut se manifester, par exemple lors de promenades.

Les chiens adoptés, élevés dans des communautés telles qu'un refuge peuvent être agressifs envers les autres chiens. C'est une réaction défensive.

Dans ce cas, la seule méthode consiste à rendre visite à un comportementaliste et à entraîner le chien.

Les chiens agressifs envers les autres chiens doivent être menés en laisse et dans un museau.

Ce type d'agression est souvent associé aux hormones. Les chiens se battent souvent entre eux pour le bien d'une chienne.

Dans ce cas, la castration est recommandée.


L'agression du chien envers les autres animaux : une relation mythique entre le chien et le chat


La vérité est que certains chiens réagissent agressivement aux animaux d'une autre espèce.

Chez certains quadrupèdes, l'instinct joue un rôle primordial, par exemple les chiens de chasse.

Si vous êtes le propriétaire d'un pointeur ou d'un chasseur, ne soyez pas surpris quand il va essayer de traquer un chat, une souris, un martien ou un pigeon.

Bien sûr, vous pouvez essayer d'habituer votre chien à la présence de chats à la maison ou dans la cour, mais cela prendra généralement beaucoup de temps.

Vous rêvez d'avoir un chat et un chien en même temps - il est préférable d'habituer le chien à la présence d'autres animaux du chiot.


L'agression du chien envers les membres du ménage


L'agression du chien envers les membres de sa famille est l'un des types d'agression les plus courants qui pousse les chiens à se réfugier dans des abris ...

Habituellement, l'agression de l'animal retrouve sa source dans les erreurs éducatives des gens.

Le cas suivant est le manque total de contrôle sur le chien. Ce sont des animaux où la hiérarchie est très importante.

Un autre aspect est l'agression envers un homme ou des enfants.

N’oublions pas les chiens sont les créatures vivantes qui pensent. Alors, si quelqu'un dans le passé a fait du mal au chien, ne comptez pas sur un accueil chaleureux et une grande amitié - la confiance de l’animal se reconstruit très longtemps.

Quant aux enfants - un chien dont l'enfant tirera derrière les oreilles, la queue, ou tirer sur le manteau, se défendra.


L’agression territoriale chez un chien


Cela arrive chez les chiens qui ont un fort instinct territorial. Dans leur psyché, la zone dans laquelle ils vivent n'appartient qu'à eux et pas à leur troupeau. Quiconque franchit le seuil de leur maison sera traité comme un ennemi mortel.

Dans ce cas, une formation correctement mise en œuvre (de préférence par un professionnel) devrait réduire ce comportement de votre animal de compagnie.


Pourquoi le chien est agressif?


Voici les causes les plus fréquentes d'agression chez un chien: la peur; la jalousie; la volonté de dominer; le manque de socialisation à un jeune âge - "chiens sauvages"; les expériences précédentes, par exemple chez des chiens qui ont été battus, chez ceux qui étaient dans un abri; le comportement sexuel; les hormones; l’agression transférée, par exemple, au propriétaire qui veut séparer les chiens de combat; le sens du prédateur, par exemple les chats qui chassent les chats; les prédispositions raciales soi-disant races de chiens agressifs; les mâles sexuels non castrés; les chiennes allaitantes qui défendent leur litière; la douleur - par exemple les chiens après un accident ou une maladie; les symptômes nerveux de certaines maladies, par exemple la rage.


Comment lutter contre l’agression?

  1. Fixez le problème – vérifiez l’origine de ce comportement.
  2. Soyez patients – parfois les animaux adoptés ont besoin d’avoir plus de temps pour faire confiance.
  3. Faites obstacle à l’ennui – chaque jour, consacrez à votre chien 30 minutes au minimum pour jouer avec lui.
  4. Enseignez l’obéissance – apprenez le chien répondre à vos commandes.
  5. Élevez, ne choyez pas - dès le début, faites attention à assurer une éducation appropriée.

Qu’est-ce que faire quand le chien est agressif?

  1. L’agression envers soi-même - consultez le vétérinaire.
  2. L’agression envers d’autres chiens – consultez le behavioriste et apprenez le chien les commandes.
  3. L’agression envers les membres du ménage – vous ne pouvez pas crier ou le battre, apprenez votre animal de compagnie les commandes.
Si le problème ne disparaît pas - parlez avec votre vétérinaire ou comportementaliste. Ils vous aideront à résoudre ce problème.
Rédigé le  27 avril 2018 8:09 dans Vie avec chienComportementSanté  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Les jeux avec les chiens : Comment jouer avec le chien à la maison et en dehors ?

Les jeux avec les chiens : Comment jouer avec le chien à la maison et en dehors ?

Lors les jeux, les animaux exercèrent leur comportement qui eux aidera persister dans l’avenir. En un seul mot, ils entrainent le comportement adaptatif. Depuis les premières semaines, de petits bêtes observent leur mère et essaient de l’imiter. Au début, grâce à l’observation de parents et d’autres membres de famille, ils forment les activités et comportements observés pendant le jeu. Les animaux jouent différemment - ce sont généralement des jeux locomoteurs.


Vous pourriez le remarquer chez vos chiens : ils courent, poursuivent les uns avec les autres, poussent, manipulent un objet…

Cette activité a toujours une signification plus profonde car les comportements présentés dans l'état d'équilibre émotionnel de l'animal constituent une grande occasion d'acquérir et d'améliorer les compétences acquises pendant le jeu.

En outre, le divertissement est aussi une bonne forme de façonner les compétences sociales des animaux.

Intuitivement, vous le sentez et c'est pourquoi vous voulez que votre chien ait ses amis canins et soit capable de se rencontrer et de jouer avec eux de temps en temps.

Sachez également que pendant le jeu, les chiens présentent souvent des comportements liés à la chasse, tout en lançant toute la séquence des comportements de chasse naturels.

Ce sont des activités telles que : suivre, regarder, voler, chasser, mordre, déchirer, manger…


Vous avez probablement vu comment votre chien adoré se précipite et arrache avec folie les jouets que vous venez d'acheter pour lui. Il est bien de souligner que les animaux vivant dans le troupeau, passent beaucoup de temps en jouant ensemble. De même, les animaux de compagnie qui vivent avec nous dans les maisons devraient jouer avec nous autant que possible.

N’oubliez pas que le divertissement est une forme de soulagement de la tension, un moyen d'apprendre des compétences sociales non seulement parmi la même espèce mais aussi entre les autres espèces.


Quels sont les atouts de jouer avec le chien?


Le jeu commun:

  • crée une relation positive entre le chien et le propriétaire,
  • renforce le lien entre un animal et un être humain,
  • construit et renforce notre autorité dans les yeux d'un chien,
  • stimule et développe ainsi l'esprit du chien,
  • permet de décharger l'énergie excédentaire stockée chez le chien,
  • diversifie le temps passé par le chien et son soignant,
  • est un excellent moyen d'apprendre de nouvelles compétences,
  • enseigne l'auto-contrôle des émotions du chien,
  • satisfait les instincts de chien,
  • permet de soulager la tension et la frustration chez un chien.

Les jeux avec le chien à la maison


C’est bien user des jouets éducatifs lors la récréation avec votre animal de compagnie. Ce sont des jouets spécialement conçus pour forcer un chien à l'effort, par exemple :

• de divers types de balles dans lesquelles vous mettez de la nourriture pour votre chien ; l’animal de compagnie, pour les sortir de la balle, doit simplement manipuler l'objet ;
• les jeux mentaux pour le chien, par exemple de différents types de contenants fermés dans lesquels vous mettez des friandises ; le chien doit apprendre à les ouvrir pour entrer à l'intérieur ; ces fermetures sont très différentes : des volets, boulons, portes ou couvercles.


Les activités développant l’olfaction – vous pouvez stimuler l’odorat chez votre animal de compagnie par:

• cacher des délicatesses à la maison - si vous n'avez pas de jouets, vous pouvez simplement utiliser votre appartement pour l’amusement commun ; cachez d'abord les délices dans les différents coins et endroits de votre maison, puis appelez le chien et apprenez-lui à rechercher les ravissements précédemment enfouis dans la commande «cherchez»;
• utiliser un tapis olfactif pour les chiens fait à la main ou acheté (un tapis qui imite l'herbe dans laquelle les délicatesses sont cachées) Le chien doit d'abord le sentir et ensuite l'extraire du jouet.


L’apprentissage des commandes – en passant le temps ensemble, vous pouvez simplement pratiquer l'apprentissage des commandes ou apprendre des tours de chien avec votre chien. Pour cela, il sera très utile de trouver la bonne littérature ou les vidéos pédagogiques.


Les jeux avec le chien en plein air


À l’extérieur, vous pouvez profiter entre autres de propositions suivantes:

· de différentes activités physiques comme: canicross, bikejoring, dogtrekking, dogfrisbee, mantrailing, mantracking

· l’annuel

· le jeux olfactif impliquant le chien à la recherche d'aliments cachés sur le terrain

· rapparier – il est bien de rappeler au chien des exercices consistant à venir absolument à notre appel.

· jeux à tirer des objets – pour cela, choisissez des jouets agréables à saisir par un chien. N’oubliez pas que tous les chiens n’aiment pas de choses dures. C’est pourquoi, il est préférable d’avoir plusieurs objets pour les tester lors le repos commun.


La récréation avec le chien constitue un aspect essentiel de votre relation. Avant commencer à jouer, fixez comment cela doit fonctionner. N’oubliez pas que les comportements incontrôlés, tant qu'ils peuvent être supportables avec un petit chiot, peuvent devenir très lourds et même dangereux pour vous et vos proches quand l’animal de compagnie sera plus grand.

Rédigé le  20 avril 2018 7:15 dans ComportementVie avec chienSanté  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Quoi faire quand le chien mange du caca ?

Quoi faire quand le chien mange du caca ?

La coprophagie, c’est-à-dire manger des excréments, est un problème assez fréquent. Dans cet article, nous essayerons répondre aux questions suivantes: Que pouvons-nous appeler la coprophagie ? Quelles sont les raisons de ce comportement chez un chien ? Comment l’éviter ?


Pourquoi le chien mange-t-il des excréments ?

Le phénomène de manger des excréments est appelé coprophagie. Cela concerne surtout les jeunes chiens qui façonnent leur personnalité.

Nous pouvons distinguer deux formes de coprophage : 
coprophagie physiologique et coprophagie pathologique.


Coprophagie physiologique


Elle se produit dans deux situations :


1. Chez les chiennes pendant la lactation.


Le comportement naturel de la mère-chienne est manger les excréments de ses descendants. Grâce à cela, elle maintient la pureté dans le nid, stimule les chiots à déféquer, et dans la nature en éliminant les odeurs, elle les protège contre des prédateurs. Cette situation ne devrait pas être inquiète. Quand les chiots commencent à s'expulser, la chienne devrait arrêter de manger des excréments.


2. Chez les chiots.


Les petits chiens perroquet souvent leurs mamans - "et si ma mère mange ma pile, je vais essayer aussi". Nous ne mentionnerions pas l'énorme curiosité des petits chiens qui doivent tout toucher, essayer et sentir. C’est la même situation avec les excréments. Alors, si vous êtes le propriétaire d'un bébé à quatre pattes, faites l’attention pendant les promenades. Il est préférable que le chiot soit en laisse. Au fil du temps, ce problème devrait disparaître.


Coprophagie pathologique



Elle se produit chez les chiens présentant les troubles ou carences suivants :


· les carences en vitamines - en particulier celles du groupe B

· les troubles de la flore bactérienne, par exemple en thérapie antibiotique

· les parasites internes

· l’inflammation fréquente de l'estomac

· les carences en enzymes digestives, par exemple dans les maladies du pancréas ou les maladies du foie

· l’indigestion

· les erreurs alimentaires: trop peu de protéines dans l'alimentation

· les problèmes de digestion et le processus d'absorption - dans le caca il y a des restes d'aliments partiellement digérés, il peut donc être plus facile de les absorber par le chien

· les troubles du comportement ou l'atavisme qui sont restés après les ancêtres du loup.


Si votre chien mange les extrémités, il peut être un signe de problèmes de santé.


Si ce problème existe quand le temps passe, n’hésitez pas à consulter le vétérinaire.


La coprophagie est considérée comme un phénomène inquiétant lorsque le chien mange ses propres excréments. Si sa délicatesse constitue le caca d'autres animaux ou celui humain, c'est un mécanisme normal. De cette façon, les animaux satisfont leur curiosité ou leurs déficiences dans l’organisme.

Les problèmes psychiques qui peuvent provoquer la coprophagie


L’ennui


Chez les jeunes animaux c'est souvent l'ennui ou le désir d'attirer l'attention du propriétaire.Si vous sacrifiez trop peu de temps à votre chien, il le recherchera par des comportements qui déclencheront vos réactions.Et lequel des propriétaires ne fera pas attention au chien qui mange les excréments ?vPour éviter cela, chaque jour jouez avec votre animal de compagnie, et allez avec lui vous promenez…


Le stress


Si, au moins une fois, vous grondez trop votre chien à cause d’un accident qui lui arrive quand il fait du caca à la maison, savez qu'il peut manger "la preuve d'un crime". Le problème de la coprophagie peut également apparaître dans de grands groupes d'animaux où la compétition pour la nourriture est plus grande.Ces chiens souffrent de troubles digestifs qui après un certain temps provoquent la coprophagie.


Qu’est-ce que peut causer la coprophagie ?



Manger des excréments, sauf les valeurs esthétiques désagréables, peut être associé à certaines maladies.Des restes de nourriture présents dans les extrémités peuvent contenir des ingrédients dangereux tels que : bactéries, virus, champignons, œufs de parasites ou leurs parties.


Comment prévenir la coprophagie ?


Prenez soin du bon régime de votre animal de compagnie.



C’est prouvé que les chiens qui ont un régime pauvre en protéines et en vitamines, en particulier ceux du groupe des vitamines B, nivellent leur niveau à travers les déjections mangées.

Garantissez la bonne condition de la flore bactérienne naturelle de votre chien.


Si, par exemple, l’animal de compagnie a pris des antibiotiques, et en particulier ceux oraux, complétez son régime avec des probiotiques.

La substance qui réduit souvent le problème de la coprophagie est le moyen avec le rumen de bœuf séché.

Une autre façon d'éviter la consommation des excréments est promener le chien en laisse et museler.



Vous aurez plus de contrôle sur ce que le chien mange. C'est aussi l'une des méthodes de contrôle de la coprophagie causée par les troubles du comportement.


Si le vétérinaire a déclaré que votre chien est en bonne santé, contactez le behavioriste. Son conseil devrait vous aider à surmonter le problème.


Rédigé le  10 avril 2018 13:05 dans AlimentationComportementSanté  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Quel chien est le plus intelligent ?

Quel chien est le plus intelligent ?

Depuis de nombreuses années, le chien accompagne à l’homme à chaque pas. Cet animal est partout: dans le travail ainsi que dans la maison. C’est un vrai ami. Le chien devient l’un des plus populaires animaux dans le monde entier.


Pourquoi on aime les quadrupèdes ? On apprécie leur cordialité, douceur et empathie. En plus, nous pouvons toujours compter sur eux. Comment pouvons-nous savoir quelle race sera la mieux adaptée à notre maison ? L'un des déterminants est l'intelligence du chien qui indique s’il sera facile d'éduquer l'animal et de lui enseigner tous les commandements. Ci-dessous, on va vous présenter une petite liste 10 races les plus sages.


Border collie - le meilleur chien de berger

C’est un chien extrêmement actif qui effectue volontiers les exercices proposés par le propriétaire. Il exige beaucoup d'activité et du calme. Il faut le contrôler car sa mobilité non dirigée peut se transformer en hyperactivité. Grâce à leur gentillesse et convivialité, il est idéal pour le contact avec les enfants.


Caniche - celui le plus beau

Il est associé principalement à une belle apparence et à une coiffure fantaisiste. C’est également une race d'une immense intelligence. Le caniche est curieux du monde, actif et joyeux. Il écoute les commandes avec plaisir, parfois montrant des signes de malveillance. Ce chien nécessite beaucoup d'attention tout en prenant soin de l'hygiène et de la propreté en raison du pelage riche. Il est de plus en plus utilisé dans la thérapie des personnes handicapées.


Berger allemand - pas seulement un chien policier

L’endurance, la conformité élevée pour l'entraînement et la fidélité. Voici ses traits qui caractérisent cette race. Ils elle permettent de servir avec les policiers. Ce chien est un grand gardien. Très doux pour ses propriétaires, il peut être offensant pour les étrangers.


Golden retriever - parfait pour une famille

C'est une race d’une nature douce, protectrice et énergique qui s’apprend rapidement. Ce chien, n’aime pas de solitude car il est extrêmement social. Celui-ci est génial pour les familles avec enfants, grâce à leur douceur, obéissance et loyauté.


Doberman - pas si dangereux

C'est une race de chien qui nécessite une forte dose d'attention dès ses premiers mois. Une formation appropriée et cohérente nous permettra de tirer le meilleur parti de ses traits de caractère comme : confiance, obéissance et équilibre. Il a un tempérament énorme qui devrait être correctement dirigé par l'activité et une dose quotidienne de mouvement. Ce chien est également très social, c’est pourquoi le contact avec les membres de la famille est essentiel.


Shetland Sheepdog - un autre chien de berger

C’est le chien de berger avec une grande susceptibilité à l'entraînement qui effectue volontiers des commandes. Le shetland sheepdog est un animal extrêmement doux, gai et énergique, son comportement est exempt de signes d'agression ce qui lui permet de fonctionner parfaitement avec des enfants. Il est très fidèle. Sa loyauté envers ses propriétaires et sa méfiance envers les étrangers
sont vraiment appréciées.


Labrador Retriever - un ami de l'homme

Le chien s'est reproduit à la fois pour un compagnon humain amical et une race utile, prête pour toutes sortes de travaux. L'animal est idéal pour les familles actives qui seront prêts pour de longues promenades épuisantes pleines de jeux est d'exercices. Il est idéal pour les enfants de tous âges car il est doux et amical.


Jack Russel terrier - beaucoup d'énergie dans un petit corps

Un petit chien plein d'énergie, alerte et montrant son excitation. En raison de sa suractivité, t déjà sa formation précoce de l'obéissance est vraiment recommandée. C’est un bon choix pour les familles avec des enfants plus âgés. Cet animal est facile à entretenir et pas bruyant.

Papillon - le chien parfait pour la ville

C'est un chien petit mais extrêmement confiant. Cet animal de compagnie ce n’est pas seulement une apparence charmante mais aussi une grande intelligence et énergie. Il est très méfiant pour des étrangers, mais très dévoué à son propriétaire. En raison de sa disposition et de sa petite taille, celui-ci se sent bien dans les conditions urbaines.


Bouvier australien - chien de garde


C'est un chien assez massif qui se caractérise par une agilité inhabituelle. Il est calme, intelligent et stable, recommandé pour travailler comme gardien. L’animal parfait pour les personnes avec un tempérament calme qui ne tolèrent pas d’aboiement bruyant.

Rédigé le  20 mars 2018 15:20 dans RacesVie avec chienComportement  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Pourquoi le chien pleure?

Pourquoi le chien pleure?

La communication des chiens est l'un des aspects les plus fascinants et les plus curieux de notre vie avec les chiens. L’animal n'a pas la capacité de parler, mais il est aussi communicatif que n'importe quel être humain. Peu importe que ce soit le langage corporel, le mouvement et le remuement de la queue, nos chiens veulent presque toujours nous dire quelque chose. Il semble facile de comprendre quand un chien est heureux. Cependant, sommes-nous conscients quand ils sont tristes ou blessés ? Les chiens peuvent-ils pleurer? Que se passe-t-il exactement avec un chien qui pleure ?

Les chiens ont-ils des canaux lacrymaux ?

Pratiquement, tous les animaux ont des canaux lacrymaux. Les yeux du chien peuvent certainement verser des larmes. Il y a trois catégories principales de larmes. Les yeux de l'homme et du chien forment deux d’elles : basique et réflexive. Les larmes de base sont produites et émises constamment, mais très lentement. Ils gardent les yeux humides. Les larmes réflexives procurent une protection oculaire. Ces larmes gardent les yeux du chien propres, elles les protègent contre la poussière ou d'autres impuretés.


Les chiens peuvent-ils pleurer comme les gens ?

Nous avons rencontré deux des trois types de larmes, quel est le troisième ? Le troisième type ce sont les larmes psychologiques ou émotionnelles. Les larmes émotionnelles sont produites soudainement et en plus grande quantité que d’autres. Elles apparaissent à des moments de grand sentiment. Les chiens peuvent-ils pleurer en réponse à des stimuli émotionnels de la même manière que nous ? C'est une distinction importante. Notre curiosité nous conduit à faire la distinction entre la nécessité biologique et ce que nous pouvons appeler des larmes « réelles ».


Est-ce qu'un chien qui pleure à plusieurs reprises exprime des nerfs, de la compassion ou de la douleur ?

La réponse est complexe et insatisfaisante pour ceux qui veulent voir nos expériences de vie reflétées par nos chiens. Les canaux lacrymaux des chiens ne fonctionnent pas de cette manière, ni pour les mêmes raisons que chez les humains. Il n'y a aucun doute que les chiens ont des sentiments, de l'expérience et expriment ces états émotionnels de différentes manières. Pleurer est un comportement humain. C'est un concept et un phénomène inconnu dans le monde animal.

Dans le cas des chiens, nous ne parlons pas tant de pleurer que de déchirer qui peut être causé par le grattage ou l'irritation de la cornée ou même l'obstruction du
canal lacrymonasal. Les larmes s'accumulent sous les paupières de l'animal et sortent de l'œil au lieu de s'écouler normalement dans le nez.


Le hurlement ou le gémissement d'un chien est-il un signe de pleurer ?

Les chiens qui aboient, gémissent, geignent et hurlent ont tendance à exprimer leurs besoins ou à satisfaire leurs désirs. Les vocalisations de chiens sont habituellement communicatives et non émotionnelles. Les chiens gémissent et poussent des cris quand ils veulent de la nourriture ou vont se promener.

Ils aboient et hurlent également quand ils sentent des étrangers ou la menace. Les chiens apprennent le comportement quand ils découvrent que certains bruits apportent les effets désirés, cela peut devenir non seulement un phénomène répétitif mais manipulatif. Il est sûr de dire que le hurlement, l’aboiement ou le gémissement sont similaires, mais ils ne sont pas égaux aux pleurs humains.


Les chiens réagissent-ils à nos larmes ?

Quand un homme pleure, il est presque sûr que le chien va réagir.

Les chiens sont particulièrement sensibles aux larmes humaines – cela montrent les dernières recherches publiées dans "Animal Cognition".
Des chercheurs de London ont découvert que les chiens sont plus susceptibles d'approcher les personnes qui pleurent que celles qui parlent. Ils répondent généralement aux larmes avec une attitude de soumission typique du comportement empathique : une queue repliée ou une tête inclinée.

Les chercheurs soulignent aussi qu'il n'y a aucune preuve que ces animaux de compagnie comprennent vraiment notre douleur et ressentent de l'empathie. Peut-être qu'ils ont juste appris une telle réaction à cause du renforcement qu'ils acquièrent (par exemple caresser, montrer de la gratitude, sentiments).


Rédigé le  20 mars 2018 10:35 dans ComportementVie avec chienScientifiquement  -  Lien permanent
0 Commentaires