Scientifiquement

Les problèmes avec l’éducation du chien : pourquoi ne pas crier sur le chien ?

Les problèmes avec l’éducation du chien : pourquoi ne pas crier sur le chien ?

Chaque fois quand le chien bagarre, son propriétaire a l’envie de crier sur le chien pour montrer son mécontentement ainsi que pour se venger sur l’animal de compagnie. Si vous pensez que cette solution vous aidera résoudre le problème, vous vous trompez.


Le cri n’est jamais de bonne méthode dans la formation du chien car il ne lie pas de punition avec le passé. Il ne comprend pas que le propriétaire crie car il a trouvé une tache humide sur le sol. L’animal pouvait le comprendre seulement au moment d’uriner. Mais, le hurlement pendant pisser effrayera seulement le chien ce qui peut causer la peur dans l’avenir.


Votre cri ne changera pas de comportement de votre animal de compagnie car il a reçu l’information« tu ne peux pas pisser ici » mais il ne sait pas dans lequel lieu il a le droit de le faire. Le résultat est donc répressif et non éducatif. Cela ne permet pas de résoudre le problème. Ce pourquoi vous êtes obligés de déplacer rapidement l’animal ou apporter une cuvette pour que le chien puisse uriner et après le récompenser avec la joie. Grâce à cela, vous ne consacrew pas d’attention sur la faute mais vous présentez le bon comportement pour montrer votre satisfaction à la fin.


Prenant en considération la valeur éducative, vous pouvez également nettoyer discrètement le flaqué et garder l’animal pour qu’il pissera dans une cuvette la prochaine fois. Beaucoup de problèmes liés à la formation résulte de l’incompréhension de ce mécanisme. L’hurlement preuve votre l’impuissance. N’oubliez pas que le propriétaire doit être le meneur et l’autorité à son chien.


Quand vous communiquez quelque chose à votre animal de compagnie, il est recommandé d’utiliser deux types de voix:


· Normale et calme – elle est agréable et doux pour le chien. Le propriétaire l’use quand il veut parler avec lui ou le vanter. Cette voix constitue une garantie de sécurité et soutient le lien affectif. Pour l’animal, cela exprime la satisfaction et la fierté del’homme.


· Catégorique et commandante – elle indique le message ou la commande. Le chien doit bien comprendre le propriétaire pour ne pas tremper d’éloge avec une chose à faire. Il ne peut pas douter ce qu’il doit effectuer.


Il est essentiel que la voix commandant ne prend pas de forme du cri. Crier devrait être une méthode d’arrêter le chien pour le protéger contre le danger. Voici un exemple: Quand vous vous promenez avec le chien et vous souhaitez qu’il s’arrête, vous donnez calmement l’ordre. Cependant, si vous traversez la route et voyez une voiture passant à grand vitesse, vous pouvez crier pour qu’il puisse s’arrêter. Dans cette situation, votre animal de compagnie va l’interpréter comme l’avertissement «Attention, danger!». Grâce à cela, il réagira correctement. Il suffit seulement changer le ton pour qu’il ait un message différent. Un chien habitué à crier tous les jours ne peut pas le bien comprendre. Alors, on vous invite à parler à votre animal de compagnie le plus calmement possible. Le chien a une excellente ouïe.

Rédigé le  23 mai 2018 8:18 dans Vie avec chienComportementScientifiquement  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Quel chien est le plus intelligent ?

Quel chien est le plus intelligent ?

L'intelligence du chien signifie, entre autres, la capacité d'apprendre rapidement, de résoudre des problèmes et de « penser ». Cependant, les propriétaires de chiens, les entraîneurs et même les scientifiques rencontre un grand problème comment définir l'intelligence ou, si vous préférez, la sagesse de nos animaux de compagnie. Le problème fondamental en la matière est de confondre l'intelligence avec les capacités génétiques de la race ainsi qu’avec l'apprentissage de l'obéissance.

Ci-dessous, nous présentons 10 races de chiens les plus intelligentes :


1. Border collie

Un chien exceptionnel, considéré comme le plus intelligent du monde. Très intelligent, il s’apprend rapidement et est extrêmement obéissant. Vulnérable à l'entraînement, il adore courir et accomplir les tâches qui lui sont confiées par le guide. Un excellent compagnon pour les enfants, extrêmement mobile avec un tempérament doux. Il effectue parfaitement des exercices d’équilibre ce qui lui permet de pratiquer les sports kynologiques - par exemple l'agilité, le flyball ou le canicross. Le propriétaire d'un border collie devrait être une personne active mais avec un tempérament calme. C’est très important de vivre avec le border collie en harmonie. Sinon, le chien peut facilement devenir incontrôlable.


2. Caniche


Un chien gai, vif, curieux, il adore les gens et jeux. Cet animal de compagnie est obéissant mais parfois malveillant. Un chien qui a besoin d'être soigné. Cette race a été utilisé pour la chasse, principalement pour la sauvagine. Certains chiens sont bien adaptés pour travailler avec des personnes malades et handicapées. Ce fait leur permet d'être considéré comme une race non seulement représentative mais aussi utile dans le traitement des patients.

3. Berger allemand


C’est l'une des races les plus populaires dans le monde. En Grande-Bretagne, le chien se place sur 5ème place sur la liste de popularité. Il est utilisé pour de nombreuses activités comme: suivre, chercher des bombes ou des drogues, aider les aveugles. Il est un grand gardien. L’animal de compagnie attentionné et sensible, peut être aussi agressif et dangereux.


4. Golden Retriever

Les chiens de cette race se caractérisent par l'intelligence, l'obéissance ainsi que par la nature douce. Les golden retrievers sont vigoureux, solides et actifs. Ils s'attachent rapidement au propriétaire. Amicaux et sociaux, ils ont besoin d'un contact étroit avec les membres de la famille, ils tolèrent bien les autres animaux de la maison. En raison de leur nature punitive et douce, ils fonctionnent bien comme compagnons des personnes âgées et des enfants.

5. Doberman

Comme le rottweiler, bien traité, il n’est pas agressif. Le chien joyeux, confiant et obéissant, travaille très souvent comme le policier. Doberman est un bon gardien. L’animal équilibré et fort, peut rester calme. Ce chien est fortement attaché à son maître et aux membres de sa famille. Ses contacts avec les enfants devraient être supervisés par des adultes. Il exige un contact étroit avec les gens et une formation à l'obéissance générale. Plein de tempérament et d'énergie, cet animal de compagnie nécessite une grande portion quotidienne de mouvement.

6. Shetland


C'est un chien qui travaille en tuant et en gardant des troupeaux. Élevé aussi comme un chien de compagnie, il fonctionne bien comme un chien de garde. Cet animal est parfait pour la formation et les sports canins. Il est joyeux, vif, énergique et adore jouer. Il est méfiant envers les étrangers mais dévoué au propriétaire. Il s’apprend rapidement et volontiers. Le shetland aime les enfants. Extrêmement intelligent, attachant, joyeux, avec un tempérament assez considérable. Cette race est particulièrement sociale.

7. Labrador


Le Labrador en raison de sa disposition calme et douce est parfait pour un dogo-thérapeute. Très souvent il «travail» comme le chien-guide. Cet animal est atténué, l'ami parfait de la famille.


8. Papillon


Les chiens de cette race sont gais, pleins de tempérament, ils n'aboient pas. Ils sont intelligents, amicaux et confiants. Ce chien est très attaché au propriétaire. Il est retenu avec des étrangers et parfois méfiant mais une bonne socialisation peut exclure un tel comportement. Le représentant de cette race peut agir comme un gardien. En plus, il tolère bien les conditions urbaines. Son atout est la capacité de chasser les rats.


9. Rottweiler


Par sa` nature un chien défensif et agressif envers les intrus. La confiance en soi, la persistance, l'indépendance et la tendance à dominer (ceci est particulièrement évident chez les mâles) constituent le caractère principal de cette race. Néanmoins, il est aussi l'un des chiens les plus intelligents. Selon le schéma, c'est un chien avec une psyché équilibrée qui nécessite une approche appropriée et cohérente. Bien géré peut être extrêmement discipliné et obéissant. Un gardien idéal, il défend sa maison et traite avec prudence des étrangers. Quand il frappe de mauvaises mains, il peut devenir un chien extrêmement dangereux.


10. Bouvier australien


Le bouvier australien est un chien fort et agile, de stature robuste. Ses atouts incontestables sont: l’endurance et la polyvalence au travail. Le chien de berger, extrêmement calme et équilibré, d’une grande intelligence. Il se caractérise par un bon sens de l'odorat et de l'ouïe. Son sens du devoir unique fait de lui l'un des chiens de garde les plus fréquemment recommandés. Il est également connu par sa capacité de prendre des décisions de manière indépendante.

Rédigé le  14 mai 2018 13:47 dans Vie avec chienRacesScientifiquement  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Pourquoi le chien pleure?

Pourquoi le chien pleure?

La communication des chiens est l'un des aspects les plus fascinants et les plus curieux de notre vie avec les chiens. L’animal n'a pas la capacité de parler, mais il est aussi communicatif que n'importe quel être humain. Peu importe que ce soit le langage corporel, le mouvement et le remuement de la queue, nos chiens veulent presque toujours nous dire quelque chose. Il semble facile de comprendre quand un chien est heureux. Cependant, sommes-nous conscients quand ils sont tristes ou blessés ? Les chiens peuvent-ils pleurer? Que se passe-t-il exactement avec un chien qui pleure ?

Les chiens ont-ils des canaux lacrymaux ?

Pratiquement, tous les animaux ont des canaux lacrymaux. Les yeux du chien peuvent certainement verser des larmes. Il y a trois catégories principales de larmes. Les yeux de l'homme et du chien forment deux d’elles : basique et réflexive. Les larmes de base sont produites et émises constamment, mais très lentement. Ils gardent les yeux humides. Les larmes réflexives procurent une protection oculaire. Ces larmes gardent les yeux du chien propres, elles les protègent contre la poussière ou d'autres impuretés.


Les chiens peuvent-ils pleurer comme les gens ?

Nous avons rencontré deux des trois types de larmes, quel est le troisième ? Le troisième type ce sont les larmes psychologiques ou émotionnelles. Les larmes émotionnelles sont produites soudainement et en plus grande quantité que d’autres. Elles apparaissent à des moments de grand sentiment. Les chiens peuvent-ils pleurer en réponse à des stimuli émotionnels de la même manière que nous ? C'est une distinction importante. Notre curiosité nous conduit à faire la distinction entre la nécessité biologique et ce que nous pouvons appeler des larmes « réelles ».


Est-ce qu'un chien qui pleure à plusieurs reprises exprime des nerfs, de la compassion ou de la douleur ?

La réponse est complexe et insatisfaisante pour ceux qui veulent voir nos expériences de vie reflétées par nos chiens. Les canaux lacrymaux des chiens ne fonctionnent pas de cette manière, ni pour les mêmes raisons que chez les humains. Il n'y a aucun doute que les chiens ont des sentiments, de l'expérience et expriment ces états émotionnels de différentes manières. Pleurer est un comportement humain. C'est un concept et un phénomène inconnu dans le monde animal.

Dans le cas des chiens, nous ne parlons pas tant de pleurer que de déchirer qui peut être causé par le grattage ou l'irritation de la cornée ou même l'obstruction du
canal lacrymonasal. Les larmes s'accumulent sous les paupières de l'animal et sortent de l'œil au lieu de s'écouler normalement dans le nez.


Le hurlement ou le gémissement d'un chien est-il un signe de pleurer ?

Les chiens qui aboient, gémissent, geignent et hurlent ont tendance à exprimer leurs besoins ou à satisfaire leurs désirs. Les vocalisations de chiens sont habituellement communicatives et non émotionnelles. Les chiens gémissent et poussent des cris quand ils veulent de la nourriture ou vont se promener.

Ils aboient et hurlent également quand ils sentent des étrangers ou la menace. Les chiens apprennent le comportement quand ils découvrent que certains bruits apportent les effets désirés, cela peut devenir non seulement un phénomène répétitif mais manipulatif. Il est sûr de dire que le hurlement, l’aboiement ou le gémissement sont similaires, mais ils ne sont pas égaux aux pleurs humains.


Les chiens réagissent-ils à nos larmes ?

Quand un homme pleure, il est presque sûr que le chien va réagir.

Les chiens sont particulièrement sensibles aux larmes humaines – cela montrent les dernières recherches publiées dans "Animal Cognition".
Des chercheurs de London ont découvert que les chiens sont plus susceptibles d'approcher les personnes qui pleurent que celles qui parlent. Ils répondent généralement aux larmes avec une attitude de soumission typique du comportement empathique : une queue repliée ou une tête inclinée.

Les chercheurs soulignent aussi qu'il n'y a aucune preuve que ces animaux de compagnie comprennent vraiment notre douleur et ressentent de l'empathie. Peut-être qu'ils ont juste appris une telle réaction à cause du renforcement qu'ils acquièrent (par exemple caresser, montrer de la gratitude, sentiments).


Rédigé le  20 mars 2018 10:35 dans ComportementVie avec chienScientifiquement  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Quel chien vit le plus longtemps ?

Quel chien vit le plus longtemps ?

Lorsque nous décidons d'adopter ou d'acheter un chien, nous réfléchissons à de nombreuses questionnes qui influeront sur notre vie commune. Nous analysons la taille et de l'apparence du chien, son comportement, ses traits spécifiques à une race donnée ainsi que les prédispositions à certaines maladies. Paradoxalement, nous ne consacrons pas d’attention à la durée de vie des chiens d'une race donnée. Bien que cela ne soit pas un critère clé pour de nombreuses personnes, il est également intéressant d'envisager cet aspect. Surtout quand on se rend compte que notre meilleur ami peut nous accompagner pendant 15 années ou lors 6 années ! Pourquoi les petits chiens vivent-ils plus longtemps que les représentants des races les plus grandes ?


En observant de différentes espèces d'animaux, on peut remarquer une certaine régularité - les grands mammifères vivent beaucoup plus longtemps que les petits. Les éléphants ou les baleines peuvent vivre jusqu'à 70 ans tandis que certains rongeurs seulement 2 ans. Fait intéressant, c’est contraire au sein d'une même espèce, y compris les chiens. Les petits chiens vivent généralement beaucoup plus longtemps que leurs cousins plus grands. Un chien de taille moyenne vit environ 13 ans.


À quoi ressemblent les statistiques ? Les différences entre les races sont vraiment énormes. Nul doute que les géants canins vivent le plus courtement. Les chiens allemands vivent en moyenne 6-7 ans, et seulement 17% d'entre eux atteignent l'âge de 10 ans ! L'espérance de vie moyenne des mastiffs anglais est seulement de 7 ans. Il en va de même pour les loups-garous irlandais, qui sont considérés comme les chiens les plus élevés du monde - seulement 9% d'entre eux survivent pendant une décennie. D'un autre côté, nous avons des chiens miniatures tels que le chihuahua, le caniche miniature ou le teckel qui vivent souvent plus de 15 ans. Quelles sont les raisons de ces différences significatives ?


Un groupe de chercheurs de l'Université de Göttingen, en Allemagne, a tenté de trouver la cause d'un tel écart dans la durée de vie des tétrapodes petits et grands. Ils ont analysé les données médicales de plus de 56 000 chiens (dont 74 races différentes) et observé une certaine relation. Les chiens de grandes dimensions mûrissent plus lentement par rapport aux races plus petites mais le processus de vieillissement dans leur corps se caractérise par un rythme accéléré. De plus, à mesure que le poids corporel augmente, l'espérance de vie de l'animal diminue. Les chercheurs ont illustré cette proportion de telle sorte: lorsque le poids corporel augmente de 2 kg, l'espérance de vie diminue d'un mois.


Cependant, les processus de vieillissement accéléré ne sont pas le seul facteur de la vie courte - en raison de la croissance très intense à un âge précoce, les chiens de grandes races souffrent souvent de troubles du développement ainsi que de maladies du système musculosquelettique et digestif. Pendant la période de croissance, le corps commence un certain nombre de processus lui permettant d'atteindre sa taille appropriée ce qui entraîne une plus grande charge sur le corps.


Les chercheurs n'ont pas réussi à déterminer les raisons du vieillissement accéléré des gros chiens. Malheureusement, jusqu'à présent, aucune recherche n'a fourni de réponse claire quant à la possibilité de contrer ce phénomène.

Rédigé le  13 mars 2018 9:16 dans RacesScientifiquementVie avec chien  -  Lien permanent
0 Commentaires