Santé

10 principes de bonne alimentation

10 principes de bonne alimentation

Le professeur de l’École National Vétérinaire de Maison Alfort qui s’occupait plusieurs années de la problématique alimentaire de chien a élaboré 10 principes de bonne alimentation. Voici ses indications.


1. La quantité de liquides.


Le propriétaire du chien qui mange l’aliment sec doit également prendre soin de suppléance hydrique. Cet animal exige particulièrement le bol avec l’eau. La quantité nécessaire de liquide est 60 ml sur chaque kilo, c’est-à-dire que le chien qui pèse 50 kg devrait boire 3 l de l’eau. Il est important de changer l’eau dans le bol pendant les canicules. Cette quantité augmente en cas de chiots, chiennes allaitantes, chiens travaillants ainsi que pendant les journées chaudes.


2. Le changement d’alimentation.


Certains disent qu’il faut changer souvent l’alimentation parce que les animaux comme les gens préfèrent les repas variés. C'est une croyance erronée. Si vous donnez au chien l’aliment de bonne qualité qui répond à ses besoins individuels, le changement de nourriture n’est pas nécessaire. L’exception est la modification des besoins nutritionnels qui exige l’ajustement correct de l’alimentation. Par exemple quand le chiot devient le chien adulte. Il est important d’introduire la nouvelle nourriture progressivement. Il suffit 7 jours pour retirer l’aliment déjà usé.


3. Le temps d’alimentation.


Le chien devrait manger chaque jour à même heure, dans le même lieu en usant le même bol. Le nombre de repas dépend de son âge, état physique et de mode de vie de la famille. Les chiots mangent plus souvent. Théoriquement, le chien adulte peut manger seulement une fois par jour. Cependant, il est mieux de partager la portion quotidienne en deux ou trois parties. Grâce à cela, l’estomac de l’animal ne sera pas chargé. Il est recommandé de donner manger à votre chien après une promenade, jamais avant. En plus, après avoir nourrir, le chien doit se reposer 1 heure au minimum.


4. La quantité d’alimentation.


La quantité doit correspond exactement au rapport calorique individuel de l’animal. Pour que le chien n’ait pas de faim, on déconseille de remplir tout bol. Il est bien de mesurer l’aliment à l’aide de récipient ajouté au paquet avec la nourriture. Après un certain temps, vous allez observer si la quantité est suffisante ou pas.


5. L’alimentation bien équilibrée.


Peu importe si vous préparez les repas vous-même ou servez de l’aliment prêt, la nourriture de votre chien doit être bien équilibrée. Qu’est que signifie ? C’est-à-dire que votre animal de compagnie doit recevoir l’aliment composé de tous éléments nécessaires. Les produits doivent être composés de quantités bien mesurées selon son âge, sa physiologie ainsi que selon sa taille.


6. Le choix de la nourriture.


Avant choisir l’aliment et le mode de nourrir, vous devez vous bien réfléchir car de votre choix dépend en particulier la santé ainsi que la condition psychophysique du chien. Il existe trois critères fondamentaux, qu’il faut prendre en considération :

· L’âge du chien – chiot, chien adulte, chien âgé

· Le besoin énergétique – activité, sport, reproduction

· La taille de l’animal – petite, grande, moyenne


7. La rationalité de nourrir.


Il est obligatoire de répondre aux besoins alimentaires de votre animal. Cela garantit l’aliment sec, si vous le donnes selon les conseils de fabricateur. Malheureusement, les repas préparés dans la maison le plus souvent ne sont pas bien équilibrés pour les besoins de l’organisme de l’animal.


8. L’hygiène.


La production de l’aliment est effectuée selon des conditions sanitaires strictes. Grâce à cela, on diminue le risque de l’intoxication alimentaire. Malheureusement, le repas fait de restes dans la maison qui ne pas mangé complètement laissé dans un bol sale peut provoquer un tel danger.


9. L’évaluation visuelle de la qualité de l’aliment.


La qualité de la nourriture peut être évaluée rapidement prenant en considération l’apparition du chien: son bien-être, son poids approprié, ses muscles bien développés, ses poils sains et ses selles petites et bien formées.


10. L’aide du vétérinaire.


Il devrait être un diététicien pour qu’il puisse effectuer les examens nécessaires et si besoin recommander un régime approprié.

Rédigé le  2 août 2018 12:18 dans AlimentationVie avec chienSanté  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Le coup de chaleur chez le chien – qu’est-ce que faire ?

Le coup de chaleur chez le chien – qu’est-ce que faire ?

Une température élevée combinée à un manque d'eau et une ventilation adéquate peut provoquer chez le chien l’augmentation de la température du corps et entraîner sa mort.


Pourquoi le chien surchauffe si vite?


Le système de la régulation thermique de l’organisme est très compliqué. Pour le chien, son poil constitue un vrai isolateur. C’est pourquoi trop raccourcir ou raser complétement le poil avant l’été est une erreur énormément grave. La peau non couverte et non habituée au soleil, peut avoir d'épouvantables coups de soleil et être surchauffée.

Pour faciliter l’entretien de pelage, vous pouvez le raccourcir un peu mais il est conseillé de laisser 3-5 cm de poil pour ne pas bouger de régulation thermique. En plus, cette couche va protéger la peau d’animal contre le soleil.

Alors, on répète encore une fois : une conviction que le rasage de poil du chien lui garantit le sentiment du froid lors les canicules est erronée. Cette solution prive l’animal une protection naturelle contre les températures hautes et augmente un risque de l’hyperthermie.


Les façons naturelles de refroidissement du corps


Au début il est bien de souligner que le chien se sent le plus confortablement dans la température 10oC. En plus, le chien ne transpire pas. Il est vrai qu'au fond des pattes il y a des glandes sudoripares mais elles n'ont pas d’influence sur la thermorégulation. Les traces humides des pattes visibles sur les carreaux lors les chaleurs servent seulement au laisser des signes de parfum. Dans une telle situation, l’animal halète plus intensivement plus la surchauffe de l’organisme est forte. En conséquence, les vaisseaux sanguins de la langue s'élargissent, la langue devient énorme, congestionnée et inondée de salive. En outre, en haletant le chien active une quantité importante de muscles ce qui les fait surchauffer. Le sang coulant à travers la langue et la salive séchant sous l’influence de mouvement de l’air causé par haleter dissipent la chaleur.


Les symptômes du coup de chaleur


Lorsles températures élevées, chaque propriétaire du chien doit faire l’attention au comportement et à l’apparence de l’animal pour remarquer rapidement des symptômes du coup de chaleur. Grâce à cela, vous pourriez sauver sa vie. Voici les symptômes :

· Le chien halète intensivement.

· Ses respirations sont rapides i peu profondes.

· Les membranes muqueuses sont pâles, grises ou bleues.

· La fréquence cardiaque accélère.

· L’hyperthermie – l’augmentation de la température du corps.

· La perte progressive de conscience, convulsions.


Comment aider le chien souffrant de coup de chaleur?


Dans cette situation, il faut immédiatement consulter le vétérinaire. Avant cela, vous devriez:

- Déplacer le chien dans un endroit ombré.

- Préparer une compresse sur la tête, le cou et les pattes.

- Pulvériser le corps avec de l'eau et l’éventer.


En plus, il est bien de mesurer la fréquence cardiaque et compter le nombre de respirations.


Après les premiers secours, il est obligatoire de rendre la visite chez le vétérinaire. Puis, dans la maison, vous devriez lui garantir un lieu sûr dans lequel votre animal de compagnie pourra se reposer.

Rédigé le  27 juillet 2018 13:57 dans ComportementSantéVie avec chien  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Comment prendre soin d'un chien pendant les journées chaudes ?

Comment prendre soin d'un chien pendant les journées chaudes ?

Les chiens sont fatigués beaucoup plus par les canicules que les gens et cela n’est pas causé par le poil. Il faut savoir qu’il constitue une couche parfaite d’isolation qui protège l’animal contre le froid ainsi que contre la chaleur. Alors, quel est le problème ? Le chien ne transpire pas, donc il n’a pas de possibilité de diminuer la température de son corps de cette façon que vous. Le seul endroit de ce genre chez un chien est la langue parce que la transpiration de la patte est trop faible pour rafraîchir l’organisme.


Quand des températures sont élevées, le chien commence à respirer rapidement en essayant de refroidir le corps mais lors la grande chaleur et dans une pièce fermée c'est impossible. Un accident vasculaire cérébral survient. Il se manifeste par une respiration rapide (l’animal souvent halète), une forte fièvre, une salivation abondante ce qui peut mener à la fin à une perte de conscience.


Si votre animal de compagnie halète intensivement, vous remarquez le premier symptôme de la surchauffe. Il ne peut pas être ignoré parce qu'il constitue une menace pour la vie. C’est très dangereux pour chaque chien, particulièrement pour les chiots, chiennes gestantes, chiens plus âgés et pour ceux avec les problèmes cardio-vasculaires. Il y a aussi les chiens avec le pif raccourci qui rencontrent des difficultés de respirer en raison de leur structure du crâne brachycéphale.


Lorsque la température approche les 30 degrés, vous devez assurer la sécurité dans l'appartement, dans le jardin et à pied.


Dans l’appartement


Si vous êtes obligés de laisser le chien seul dans l’appartement, mettez le panier de votre animal dans une pièce avec les fenêtres donnant au nord car elle chauffe moins. En plus, laissez la porte ouverte à une pièce dans laquelle vous avez les carreaux sur le sol. Ils garantissent le sentiment du froid à votre animal de compagnie. Le mieux est permettre au chien de choisir un lieu le plus confortable pour lui. N’oubliez pas de lui préparer de l’eau bien réfrigéré.

Dans le jardin ou sur la terrasse


Il est interdit de garder le chien sur le balcon ou sur la terrasse exposés au soleil. C’est possible si votre balcon ou terrasse sont couverts et ombragés. En outre, s’il c’es possible, il es bien de laisser la porte ouverte pour que l’animal puisse giter dan la maison. Ici, vous pouvez également mettre un bol avec l’eau.


Pour le chien qui reste toute la journée dans le jardin, vous devriez préparer arranger un lieu ombragé dans lequel il y a une température la plus basse possible. Si vous disposez d’un endroit isolé du soleil, vous pouvez l’équiper en panier du chien ainsi que mettre un grand bol avec l’eau. En plus, votre animal de compagnie sera ravi quand vous lui préparez un ponton pour les enfants plein d’eau dans lequel il pourra se rafraîchir.


Se promener avec le chien


Même pendant la plus grande chaleur, le chien doit se promener régulièrement pour satisfaire ses besoins physiologiques. Pour cela, il suffit de sortir pour quelques minutes. Il est recommandé de faire des promenades plus longues quand la température n’est pas si élevée, c’est-à-dire tôt le matin ou le soir. En sortant le chien, il est bien de prendre avec soi un atomiseur avec l’eau très froid et vaporisez le chien de temps en temps. Si vous lui garantissez aussi une bouteille avec l’eau, votre animal sera heureux.

Aidez à votre chien suivre les canicules, certainement il va vous apprécier plus.

Rédigé le  27 juillet 2018 10:33 dans ComportementSantéVie avec chien  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Les vacances avec le chien : le retour de vacances

Les vacances avec le chien : le retour de vacances

Les vacances constituent le moment particulier: le chien a beaucoup d’attractions, il ne se sépare pas avec ses propriétaires qui lui consacrent plus de temps que toujours. L’animal fait de longues promenades, joue avec des enfants, il se passe quelque chose du matin au soir. Le chien oublie de dormir plusieurs heures du matin quand les propriétaires sont au travail et les enfants à l'école. Sans cesse quelqu'un le caresse et le nourrit de friandises. Cette nouvelle vie pleine d'attractions, mais peut-être un peu fatigante et folle, il l’aime beaucoup.


Soudain, un jour, les propriétaires font leurs valises et rentrent chez eux. Tout le monde est occupé et excité, parce qu’il faut faire les courses, faire vos emplettes, déballer les bagages, laver et repasser les vêtements, nettoyer la maison… car la vie normale commence demain. Les adultes retournent au travail et les enfants à l’école. Seulement la vie du chien ralentit. Tout au long de la course de préparation au boulot ainsi qu’à l’école, personne ne lui consacre l’attention. Tout le monde le pourchasse parce qu'il tourne sous ses pieds et dérange comme l’animal ne comprend pas le nombre de choses à faire…


Malheureusement, le chien ne le comprend pas. Tout à coup, il reste seul et misérable… Jusqu'à ce qu'il a vécu une vie de vacances, il allait bien. Tout était en ordre. Maintenant tout a été complètement bouleversé. Le syndrome de solitude apparaît et tous les problèmes sérieux qui y sont associés. Un tel changement si violent est pour lui énormément difficile à accepter. Il faudra beaucoup de temps avant de s'habituer à de nombreuses heures d'inactivité.


Pour éviter de telles difficultés, il est recommandé de ne pas lui choyer lors les vacances et lui consacrer plus d’attention après le retour. Il sera préférable d’emmener le chien pour des promenades plus longues et variées pour lui aider à décharger l'énergie accumulée pendant les vacances et revenir à la vie normale aussi vite que possible.


Comment lutter contre le syndrome de solitudechez votre chien ?


D'abord, apprenez-lui à nouveau à se sentir à l'aise quand il reste seul pendant 30 minutes, 1 heure, 1,5 heure… pendant que vous faites vos propres affaires. Quand le chien s'habitue à isoler temporairement à la maison en présence de personnes, commencez à le laisser seul pendant quelques minutes. Prolongez progressivement vos sorties et avec le temps vous serez en mesure de le laisser seul pendant quelques heures.


Combien de temps peut le chien rester seul à la maison?


Bien sûr, cela dépend de tempérament de votre animal de compagnie, de son âge et de sa propre expérience.

Généralement, on peut constater que les chiens peuvent rester seuls à la maison pendant 8-9 heures, et parfois même 10-12, si elles ont aussi assez de classes et de contacts avec les soignants.
Il ne s'agit pas seulement de longues promenades mais aussi de jeux de récupération, de traîner, de recherche de délices cachés…


Fortisline24 vous souhaite de bonnes vacances ainsi que des retours heureux sans problèmes. N’oubliez pas de ne pas gâter votre animal.

Rédigé le  6 juillet 2018 13:39 dans ComportementVie avec chienSanté  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Les vacances avec le chien : votre animal de compagnie en sécurité dans l’eau

Les vacances avec le chien : votre animal de compagnie en sécurité dans l’eau

Nager dans le lac ou dans la mer constitue pour le chien le grand plaisir. Au contraire aux gens, chaque chien sait nager. Malheureusement, cela ne signifie pas que chaque bain est pour lui sûr. Quand vous vous décidez d’aller passer le temps avec votre chien par exemple au bord de l’eaux calmes, il est essentiel de prendre en considérations quelques questions.


· Au début, vérifiez si le lieu est en sécurité. La menace peut être des bouteilles cassées ainsi que des algues épaisses et algues au bord du lac ou de la mer. Si le chien est allergique, d'entre eux peuvent causer de graves problèmes de la peau. Un problème similaire se produit dans le cas de l'eau de mer car le sel irrite la peau et la sèche. C’est pourquoi il est recommandé de rincer votre animal de compagne avec une douche ou avec un tuyau après la baignade dans la mer. La natation ainsi que les courses plus intenses exigent une augmentation graduelle de l'effort et un entraînement approprié. L'idée de nager derrière un vélo aquatique n’est pas la plus réussie.


· Certains chiens sont de très bons nageurs et rien ne les empêchera de sauter dans l'eau. Il y a aussi ceux qui doivent être encouragés à entrer dans l'eau mais ils apprécient se prélasser sous un arbre. Certains animaux n'aiment pas nager. C’est pourquoi vous ne devez jamais tirer ou jeter le chien dans l’eau, s’il n'a pas envie. Un tel comportement peut le décourager de nager pour toujours.


· Si le chien est calme, vous pouvez le prendre sur un bateau ou un canoë. Il est important que la chaleur ne soit pas trop grande car il peut causer le coup de soleil. N’oubliez pas d'appliquer une crème avec un filtre UV sur le nez car il est très sensible aux brûlures.


· Le chien qui nage à côté d’une nacelle devrait avoir un gilet de sauvetage au cas où il manque de force et l’animal est loin du propriétaire. Des précautions particulières doivent être prises dans les eaux sur lesquelles les bateaux à moteur rapides et bruyants flottent parce que la vague provoquée par eux peut être dangereuse. En plu, vous pouvez attacher une ligne fine au porte gilet afin que le chien puisse y être rapidement attiré en cas de besoin.


· Votre animal de compagnie ne peut jamais se baigner sans surveillance.


· Bien que chaque chien puisse nager, il devrait d'abord être apprivoisé avec l'eau dans un endroit où il n'est pas trop profond. Quand l’animal acquiert de l'expérience et de la condition, il peut se baigner dans des réservoirs plus profonds.


· Ne laissez pas le chien se baigner avec une maladie affaiblie, souffrant d'affections articulaires (en particulier dans l'eau froide) et tout animal qui ne veut pas.


Les amateurs de la natation peuvent choisir le terre-neuve. Ce chien est le meilleur nageur du monde. En plus, cet animal est très attentif: il prendrait soin des enfants qui baignent. Le représentant de cette race ne leur permettrait pas de s'éloigner du bord et si nécessaire, il va les sortir de l'eau.


On vous souhaite beaucoup de moments passés dans l’eau avec votre chien plein de joie. Que chaque retour soit heureux.

Rédigé le  6 juillet 2018 9:33 dans ComportementVie avec chienSanté  -  Lien permanent
0 Commentaires  

Les vacances avec le chien : quelques avertissements estivaux

Les vacances avec le chien : quelques avertissements estivaux

Si votre chien vous accompagne partout, la situation est surement plus facile. N’oubliez pas que c’est toujours pour lui un terrain étranger, plein de nouvelles odeurs et impressions, sur lequel il peut se perdre aisément ou se retrouver en pleine tempête. C’est difficile de prévoir ce qui se peut passer parce que tout dépend de lieu. Voici quelques évenements possibles.


Si vous êtes dans un terrain étranger, il est recommandé de garder le chien en laisse pour qu’il ne se perd pas. Si non, il peut avoir les difficultés avec le retour à la maison. Vous pouvez resigner de la laisse quand votre animal de compagnie est bien formé et vous êtes sûrs qu’il retourne à votre commande. Une nouvelle espace est pleine des attractions attrayant son attention à cause desquelles il va tout oublier.


Il est interdit de laisser le chien dans la voiture lors la période de grandes chaleurs, même si les vitres sont basées. N’oubliez pas que ces animaux sont très sensibles aux hautes températures. En cas d'accident vasculaire cérébral, une visite chez le vétérinaire est toujours nécessaire.


S’il y a de grandes chaleurs, il est recommandé d’appliquer des crèmes solaires (UV’15) notamment sur le nez et les oreilles. Très souvent, les propriétaires se décident de raccourcir les poils qui constituent une couche d’isolation. Il ne faut pas exagérer car les poils protègent contre les températures baisses et hautes. Quand ils sont trop courts, ils révèlent la peau sensible aux brûlures.


Si l’après-midi la température est trop haute, il est bien de trouver un coin sombre dans lequel le chien pourra se cacher et attendre quand la température sera plus agréable. Dans une telle situation, il est mieux d’exercer des marches et jeux forcés pendant la soirée.


Si vous remarquez qu’après une promenade le chien frotte les yeux, il est préférable de remplir une seringue en plastique avec l’eau tiède propre et de la verser très lentement sous la paupière inclinée. Vous devez mettre le chien sur le côté et verser de l'eau dans le coin externe de l'œil afin qu'il coule vers le nez.


En plus, les chiens sont sensibles aux piqûres d'insectes. Il est obligatoire de les bien protéger contre cela.


Chaque jour, il est essentiel de peigner les poils ou les examiner. C’est important pour que par exemple un épillet ne collera pas à l’œil, l’oreille ou au coussinet de patte car cela peut provoquer une grave infection.


Dans la forêt, tenez le chien en laisse. Si la laisse est longue, votre animal se sentira sûr et libre.


N’oublions pas que la présence de votre chien dans l’hôtel, au camping un dans d’autre lieu ne peut pas déranger le repos d’autres vacanciers. Même s’ils aiment les chiens, ils ne veulent pas écouter les aboiements incessants ou sentir l’urine qui a pénétré le coin de la tente pendant toutes les nuits de leur congé. Ne permettez pas au chien de courir sans la muselière au camping car c’est une espace destinée à la détente familiale. En outre, vous êtes responsables pour tous les dommages effectués par votre animal de compagnie.

Rédigé le  29 juin 2018 10:43 dans Vie avec chienComportementSanté  -  Lien permanent
0 Commentaires