Comment le chien montre sa douleur ?

Comment le chien montre sa douleur ?

Les chiens comme les gens ressentent la douleur mais ils sont moins susceptibles de la montrer. Il ne s'agit pas seulement d'une plus grande résistance à la souffrance, mais aussi de la tendance héréditaire à cacher la maladie.


La façon de montrer la maladie peut se différer et dépend toujours de la tolérance individuelle pour la douleur. Très souvent, l’animal ne manifeste pas sa souffrance et le propriétaire doit découvrir lui-même le mal du chien. Si l’homme a un bon contact avec son animal de compagnie, il remarque sans problème les changements de comportement tels que par exemple la fatigue plus rapide, le serrement silencieux ou les difficultés à se lever. Dans cette situation, vous devez observer très attentivement le chien pour examiner tous les symptômes inquiétants dès que possible.


Voici des comportements qui peuvent indiquer que le chien a mal:


· Des changements du comportement – le chien réagit différemment que toujours. Si vous vous rapprochez, il montre l’impatience, l’animal reste plus longtemps dans son couchage, il cherche l’isolement, il est déprimé et il ne s’intéresse à rien.

· Des changements dans la mobilité – le chien limite évidement le mouvement, il rencontre des difficultés à se laver, vous pouvez remarquer une secousse ou une raideur des membres. Tenir la jambe vers le haut peut suggérer une coupe ou un corps étranger dans le coussinet.

· Une boiterie – les difficultés à se laver ainsi qu’avec se déplacer sont évidentes.

· Des aboiements - le chien aboie presque constamment, bien qu'il n'y ait aucune raison de le faire.

· Une perte partielle ou complète de l'appétit.

· Siroter et même mordre en essayant de toucher dans un endroit spécifique.

· Des difficultés à avaler peuvent indiquer une douleur aux dents ou à la gorge.


Le problème est que les chiens, bien que les gens ressentent de la douleur, ne peuvent malheureusement pas montrer ce qui les blesse. Même s'ils envoient des signaux, les gens ont les difficultés de les bien comprendre.


Le propriétaire qui passe avec son chien beaucoup de temps connaît bien ses habitudes. S'il est un bon observateur, il remarque rapidement que quelque chose ne va pas. Il ne sait pas toujours quoi mais une observation attentive de l'animal devrait lui montrer la source de la souffrance.


Il est bien de ne pas négliger des symptômes inquiétants. Il faut trouver la source de la douleur et contacter immédiatement votre vétérinaire. Quand le diagnostic correct est fait vitement, il est possible de commencer le traitement dès que possible.

Tout ce que le propriétaire peut dire au vétérinaire sur le chien et son mal est très essentiel. C’est pourquoi, il est recommandé de se réfléchir ce qui a changé. Peut-être c’est le manque de l’appétit, l’animal boit beaucoup, il se fatigue rapidement et parfois il tousse. Il est recommandé de trouver une activité provoquant le mécanisme défense chez votre animal de compagnie. Probablement à l’aide de toucher, vous allez trouver un endroit qui fait mal. N’oubliez pas d’observer le comportement de votre chien, chaque changement peut constituer une indication précieuse pour lui aider.

Rédigé le  15 juin 2018 13:56 dans SantéVie avec chienComportement  -  Lien permanent

Commentaires

Aucun commentaire pour cet article.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés. Ils n'apparaitront pas tant que l'auteur ne les aura pas approuvés.
Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.
Votre commentaire
Votre nom *
Votre Email *
URL de votre site